Nos actualités

Traduction audiovisuelle : adoptez le sous-titrage pour la localisation de vos vidéos
25|02|2019

Traduction audiovisuelle : adoptez le sous-titrage pour la localisation de vos vidéos

Vous souhaitez diffuser vos vidéos d’entreprise à l’ensemble de vos filiales et clients ?
Lorsqu’il s’agit de documents sous format Word ou PDF, il est aisé de l’envoyer à votre prestataire de traduction pour en obtenir une version multilingue, mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de contenus audiovisuels ? Comment devez-vous procéder ? Plusieurs choix s’offrent à vous.

Retrouvez dans cet article les clés pour trouver la solution adaptée à vos besoins.

Les solutions pour des contenus audiovisuels multilingues

Voix off, voice over, doublage, sous-titrage, les Amaïades lèvent le voile sur les techniques qu’il existe pour localiser vos vidéos.

  1. Le sous-titrage repose sur la saisie des dialogues de la vidéo jusqu’à leurs traductions. Les sous-titres sont ensuite incrustés sur la vidéo. C’est la solution la moins onéreuse et la plus courante, car elle ne nécessite pas l’intervention d’un comédien et la mobilisation d’une cabine d’enregistrement.
  1. La voix off correspond à la voix d’une personne qui ne figure pas sur la vidéo. Le script est retranscrit puis traduit dans la langue de votre choix. Un comédien, natif de la langue choisie, enregistre sa voix en suivant le script et en adoptant une diction appropriée. C’est le cas par exemple d’un journaliste qui commente hors champ lors d’un reportage.
  1. Le voice over consiste à remplacer ou à superposer la voix originale par la traduction de la transcription, mais sans tenir compte des mouvements des lèvres des personnes présentes sur la vidéo.
  1. Le doublage cherche à remplacer la bande-son originale par celle dans la langue souhaitée. Ce processus est le plus complexe et le plus coûteux puisque le linguiste doit avant tout analyser les mouvements des lèvres pour adapter sa version sans que le doublage se remarque. La qualité d’un doublage se ressent lorsque le public pense que la personne s’exprime dans sa langue maternelle.

Zoom sur le sous-titrage, un processus méthodique

Aujourd’hui, traduire des sous-titres est à la portée de tous. Le faire dans les règles de l’art, c’est une autre paire de manches. En effet, le sous-titrage est un exercice de traduction bien particulier qui exige des compétences spécifiques.

Pour mieux comprendre la nécessité d’un expert, les Amaïades vous dévoilent ce qu’il se passe en coulisse lorsqu’elles reçoivent une demande de sous-titrage :

  • réception du fichier, analyse de son format, sélection du format d’export (.mp4 ou .mov) et de la résolution ;
  • tous les dialogues sont saisis, l’essence du message est préservée ;
  • la vidéo est découpée de manière séquentielle et préparée, il s’agit de définir les points d’entrée (début d’affichage) et points de sortie (fin d’affichage) des sous-titres. En d’autres termes, nos équipes procèdent au « timecodage » du fichier source ;
  • chaque vidéo est unique, les contraintes techniques doivent être établies en amont : nombre de caractères par ligne, durée d’affichage, données typographiques, placement des sous-titres selon les changements de plans ;
  • la traduction est ensuite confiée à des linguistes formés à ces contraintes pour garantir la lisibilité et la compréhension par votre public cible ;
  • nos experts travaillent sur une plateforme permettant de prévisualiser leurs sous-titres directement sur la vidéo et de réaliser les ajustements nécessaires avant la version définitive ;
  • après relecture et validation, les sous-titres sont définitivement incrustés dans votre fichier vidéo ou livrés dans un fichier séparé.

Bon à savoir

Les linguistes experts en audiovisuel adoptent un style concis et oral tout en ajustant le texte pour répondre aux contraintes techniques. La traduction doit correspondre uniquement à ce qui a été dit dans la vidéo, de manière synthétique, pour être lue facilement. Aucun ajout ne peut être placé dans un sous-titre.

Vous pouvez, selon votre cahier des charges, décider de faire apparaître deux langues en sous-titres avec des couleurs différentes pour les distinguer à la lecture. Vous pouvez également choisir la police et la taille des sous-titres.

Si du texte apparaît dans votre vidéo lorsqu’une personne parle, celui-ci ne pourra pas être sous-titré en même temps que les dialogues, mais un montage vidéo pourra être réalisé pour y insérer la traduction.

Pour toute autre demande et garantir une traduction de qualité, n’hésitez pas à nous contacter, les Amaïades vous guideront pas à pas dans votre projet de sous-titrage.

 

Voir toutes les actualités