Le Blog d'Amaïa

Communication multilingue et réseaux sociaux : quelle approche adopter ?

29|01|2020 Nos domaines d'expertise

Aujourd’hui, quand il s’agit de construire sa stratégie de communication, difficile de faire fi des réseaux sociaux. Outils incontournables qui ont fait leurs preuves depuis plusieurs années, ils permettent de tisser des liens solides entre votre marque et votre public en attirant et en fidélisant votre clientèle, mais aussi des clients potentiels !

Créer une page Facebook est à la portée de tous, mais l’animer et en faire une vraie plus-value pour votre entreprise est une tout autre affaire… Et lorsque vous souhaitez vous développer à l’international, l’exercice se corse. Alors, comment faire pour déployer une stratégie de communication multilingue qui porte ses fruits ? Les Amaïades vous éclairent sur les process qui peuvent être mis en place pour une gestion des publications optimisée.

1re phase : établir sa stratégie de manière claire et précise

Véritable pilier d’une communication efficace, la stratégie. Ce terme peut paraître obscur, mais il convient en fait d’organiser les moyens (internes ou externes à votre entreprise) qui permettent de mener les actions nécessaires à atteindre un objectif précis. Autrement dit, définissez d’abord votre projet, précisez la raison de votre présence sur les réseaux sociaux, le public que vous souhaitez toucher, et les langues réellement nécessaires à votre communication. En bref, plus vous préciserez votre stratégie en amont, plus votre communication sera efficace !

2e phase : proposer une charte éditoriale par langue

Clé de voûte pour communiquer sur les réseaux sociaux, quel que soit le réseau choisi, la charte éditoriale précise le message que vous souhaitez faire passer et surtout la manière dont vous souhaitez le faire (formel/informel, ton sérieux/humoristique, tutoiement/vouvoiement, etc.). Ces choix sont cruciaux pour toucher vos cibles identifiées et doivent être pris pour chaque langue avec lesquelles vous communiquez. Les codes de communication n’étant pas les mêmes d’une culture à l’autre, et par conséquent, d’une langue à l’autre, mieux vaut éviter de commettre un impair 😉

3e phase : viser les bons réseaux sociaux

Une fois votre stratégie de communication et votre charte éditoriale définies, vérifiez les réseaux de prédilection des pays concernés. Quand on pense « réseau social », on pense en premier à Facebook, premier réseau à succès. Méfiez-vous ! Même si Facebook est largement installé dans la plupart des régions du globe, il a été interdit en Chine et n’est peut-être pas le meilleur canal de communication selon votre projet et votre domaine. Vous serez certainement surpris de découvrir que votre public cible est plus présent sur Pinterest, réseau auquel vous n’auriez pas pensé si vous n’aviez pas réfléchi à votre stratégie en amont…

4e phase : gérer vos contenus multilingues

Pour adapter vos publications à toutes vos langues de communication, plusieurs options s’offrent à vous :

  • traduire simplement vos publications rédigées en français ;
  • localiser vos publications, autrement dit les adapter à la culture locale ;
  • rédiger des contenus spécifiquement pensés pour le pays cible.

Dans l’absolu, aucune piste n’est à écarter. Cependant, la traduction multilingue systématique de vos contenus pourrait s’avérer contre-productive : votre communication Web aurait de fortes chances de ne pas être adaptée à la culture, aux attentes et aux besoins de votre public international.

Alors, quelle approche adopter ? L’idéal est de cumuler les trois premières options avec l’aide d’un prestataire linguistique rompu aux méthodes de communication : traduire les publications dîtes « universelles », adapter celles qui doivent l’être (votre agence de traduction saura les détecter pour vous) et produire ponctuellement des contenus uniques (textes, vidéos), dédiés au pays visé grâce à des rédacteurs natifs.

En somme, ne retenez que deux points si vous souhaitez vous démarquer sur les réseaux sociaux :

  1. Ne vous précipitez pas ! Construisez votre projet en fonction de vos besoins et de vos publics cibles en prenant le temps de la réflexion, avant même d’agir.
  2. Faites-vous accompagner ! Nos chefs de projets vous guideront dans votre stratégie de communication multilingue, vous aideront à définir votre charte éditoriale pour chacune des langues choisies et construiront à vos côtés un planning de publications pour une communication réussie.

À présent, vous savez à quelle porte frapper ou plutôt quel hashtag utiliser !
Retrouvez-nous sur
Linkedin #translation #amaïades

Retour à l'accueil du blog