Le blog d’Amaïa

Traduction d’un site web multilingue : 4 erreurs à éviter absolument en 2021 !

Juil 22, 2021

Vous envisagez de traduire votre site en plusieurs langues ? Bonne idée ! Le nombre de sites web multilingue est croissant… Mais les utilisateurs sont naturellement plus exigeants. Un site web multilingue est un atout concurrentiel à condition d’éviter certaines erreurs ! Générer du trafic à l’international reste à portée de clics. On fait le point sur les 4 erreurs les plus fréquentes à éviter absolument lors de la traduction d’un site web.

Erreur n°1 : utiliser un SEO non pertinent culturellement

Pour rappel, la localisation d’un site est le processus qui permet de transposer son contenu selon la cible visée : culture, flux et bien sûr, langue. Il s’agit de proposer l’expérience la plus pertinente possible.

Au service de la localisation, le SEO est un outil puissant et désormais incontournable. Votre site ne fait pas l’impasse ? Très bien. Gardez alors à l’esprit qu’il vous faut absolument tenir compte du référencement naturel local lorsque vous envisagez un site web multilingue.

Pour que vos mots-clés aient le même impact sur les utilisateurs internationaux, vous ne pourrez vous contenter d’une simple traduction « mot à mot ». Le contexte culturel de votre cible change, selon le pays où elle se trouve. Vos mots-clés doivent rester pertinents dans la langue locale et avoir la même puissance en termes de recherche via le moteur de recherche. Des mots-clés mal traduits seront inefficaces en termes de référencement, et peuvent ainsi ruiner votre trafic, voire peut-être même être mal interprétés.

Bon à savoir

Pour éviter un déclassement dans les résultats de recherche une fois votre site traduit, il est essentiel d’ajouter des balises hreflang. Ces balises HTML permettent au moteur de recherche d’accéder à la localisation de votre site et de comprendre la langue qui est utilisée. Concrètement, cette précieuse balise vous évite le duplicate content : Google reconnaît que votre site traduit n’est pas un duplicata de votre contenu source.

Erreur n°2 : oublier de traduire certains contenus

CTA, formulaire de contact… n’oubliez pas ces éléments clés ! Il ne s’agit pas de simples annexes à votre page web. Elles vous relient directement à votre cible. Certes, vos utilisateurs puisent les informations essentielles dans la présentation de votre marque ou de vos produits mais le contenu global de votre site doit être affiné, pour séduire, convaincre, fidéliser. Plus ils se sentiront dans leur élément, plus ils vous feront confiance.

Pour vous aider dans ces traductions qui demandent de la précision et une parfaite maîtrise de la culture visée, faites appel à des traducteurs web spécialisés.

Erreur n°3 : faire l’impasse sur les extensions locales

Quant aux liens externes présentés dans votre site, gagnez la confiance de votre lectorat étranger en lui proposant d’autres liens adaptés à sa langue et à sa culture. 

Votre site fait par exemple un lien vers un article de loi explicité sur le site https://www.service-public.fr/. Mais pour les versions traduites de votre site, attention : nos institutions administratives françaises n’ont en effet que peu de sens pour un Anglais ou un Allemand ! Adaptez la démarche aux législations de vos cibles en identifiant de nouveaux liens qui seront plus pertinents pour eux.

Vous gagnerez la confiance de vos cibles et séduirez davantage Google “sensible” à votre effort.

À retenir.
Les liens externes (maillage externe) doivent également être adaptés aux publics ciblés.
Pour chaque pays visé, il conviendra d’identifier des liens cohérents, amenant vers des contenus écrits dans la langue cible.

Erreur n°4 : avoir recours à un traducteur automatique

Peu onéreux, facile, rapide : la traduction automatique (un simple copier-coller dans Google Traduction) est, en effet, séduisante pour les entreprises comme le démontre cet article. Mais pour se placer en tête du référencement, il faut être davantage exigeant !

Une mauvaise traduction n’atteindra pas votre interlocuteur (incohérence, erreur de syntaxe, contresens…) tout en compromettant la force de référencement de votre site.

D’où l’importance de faire appel à une agence spécialisée en traduction web. L’humain demeure assurément plus puissant que la machine pour détecter les spécificités et les nuances d’une langue !

Le traducteur spécialisé saura conserver le sens de votre site et le transposer, culturellement, dans la langue cible.

Sans oublier une interprétation précise et efficace des mots-clés !

En effet, un site web mal traduit risque fortement de nuire à votre marque.

Le référencement et l’utilisation de mots-clés doivent être affinés pour toucher vos utilisateurs internationaux et coller au plus près de leur culture. Une stratégie SEO multilingue est essentielle. Avoir recours aux traductions automatiques vous fait prendre le risque d’erreurs de traduction, voire de contresens, qui éloigneront vos clients internationaux. En outre, ce type de traduction directe dessert le principe de localisation. Il est essentiel de localiser les mots clés pour obtenir des requêtes de la part des internautes étrangers.