Le blog d’Amaïa

La Haute École de joaillerie : un bijou de formation

Juin 8, 2022

L’univers de la joaillerie fait rêver… Symbole de l’excellence française en matière de luxe, la Haute École de Joaillerie est reconnue partout dans le monde. Pourquoi cette école est-elle si prisée par les étudiants ? Comment accéder à cet établissement de renom ? Quels métiers peut-on exercer une fois le diplôme acquis ? Découvrez les opportunités de cette voie royale et les différentes facettes d’un métier qui ne connaît pas la crise.

Qu’est-ce que la Haute École de Joaillerie ?

Située dans le deuxième arrondissement de Paris, la Haute École de Joaillerie est le plus grand établissement au monde qui forme aux métiers de la bijouterie, joaillerie et orfèvrerie. L’école a été créée en 1867 par la Chambre Syndicale de la Bijouterie, Joaillerie et de l’Orfèvrerie. Les enseignements de la formation sont réalisés par des professionnels du secteur de la joaillerie.

Depuis, d’autres établissements ont vu le jour à Aix-en-Provence et à Reims. 

Pourquoi se former à la haute joaillerie ?

L’univers de la joaillerie fascine depuis toujours. Comme le domaine de l’horlogerie, il mêle le charme de l’ancien tout en prenant en compte les nouvelles technologies dans le processus de fabrication. Symbole de l’art à la française, il rayonne au niveau international. Avec une demande toujours forte de la clientèle, les métiers de la bijouterie-joaillerie demeurent très prisés et attirent les passionnés.

Comment entrer dans cette école ?

L’admission dans la Haute École de Joaillerie se fait sur dossier d’inscription, généralement entre mars et septembre.

La formation en alternance ou en contrat de professionnalisation nécessite de trouver un employeur pour intégrer le cursus.

Suivant les formations, un entretien de recrutement et une sélection sur concours sont prévus pour départager les candidats.

Vous souhaitez vous donner toutes les chances pour intégrer la Haute École de Joaillerie ? Participez à un stage intensif de plusieurs jours pour vous préparer au concours d’admission.

Quelles sont les formations proposées au sein de la Haute École de Joaillerie ?

Plusieurs formations sont dispensées au sein de la Haute École de Joaillerie. Accessibles pour certaines au niveau 3ème, elles sont proposées en formation initiale, en alternance et en formation continue.

À noter :

Pour effectuer l’année en formation initiale, vous devez avoir entre 16 et 21 ans.

Pour suivre le programme en alternance, vous devez avoir 25 ans maximum.

Les formations en initiale

Deux cursus sont proposés en formation initiale :

  • Le Bachelor Design Bijou (DCB), qui dure 3 ans après le bac. Le diplôme forme des spécialistes de la création et de la conception du bijou.
  • Le Certificat supérieur joaillier. Il s’effectue aussi en 3 ans après le bac. L’objectif est de préparer les étudiants au métier de bijoutier/joaillier pour transformer le bijou en métal précieux. Il permet aussi de devenir concepteur 3D en bijouterie/joaillerie en réalisant des prototypes et maquettes des futurs bijoux.

Les formations en alternance

Quatre formations en alternance sont proposées au sein de la Haute École de Joaillerie.

  • Le CAP lapidaire, option pierres de couleur : accessible à partir de la classe de seconde. La formation dure 2 ans. L’étudiant est une semaine sur 3 en cours et de 2 semaines sur 3 en entreprise. Le diplômé devient un spécialiste de la taille des pierres précieuses et des pierres fines.
  • Le BMA bijou, option bijouterie et joaillerie : il s’effectue en 2 ans après le bac. Il permet de devenir joaillier. Ce métier assure toute la conception du bijou du début à la fin.
  • Le BMA Bijou, option polissage et finition : il dure 2 ans après le bac. Le futur diplômé sera capable de polir et de donner de la brillance au métal précieux, soit à la main ou avec une machine.
  • Le CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie, option polissage-finition : il s’effectue en 2 ans après la classe de troisième. Il prépare aussi au métier de polisseur de bijoux.

Les formations continues

Il y a en tout six formations en contrat de professionnalisation. Trois d’entre elles sont enseignées à la fois en alternance et en formation continue. C’est le cas pour :

  • le BMA bijou, option bijouterie et joaillerie ;
  • le BMA Bijou, option polissage et finition ;
  • le CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie, option polissage-finition.

Trois formations sont spécifiquement dispensées en contrat continu :

  • Le MC joaillerie qui dure une année et qui est un niveau bac+4. Les titulaires de ce diplôme accéderont aux métiers de bijoutier, joaillier ou sertisseur.
  • Le CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie, option bijouterie-sertissage est accessible à partir de la classe de seconde. Le sertisseur fixe une ou plusieurs pierres précieuses sur le bijou.
  • Le BMA bijou, option bijouterie sertissage, dure 2 ans. Il peut être exercé après le CAP du même nom et au sein de la même école.

Les métiers de la joaillerie sont très demandés. Les étudiants étrangers viennent souvent faire leurs études en France, car la Haute École de Joaillerie est réputée à travers le monde. La sélection des candidats est très pointue pour perpétuer cette excellence et ce rayonnement international dans les prochaines années. Les formations peuvent être suivies en initial, en alternance et en formation continue. Les débouchés sont nombreux et variés. Toutes les facettes du travail du bijou sont enseignées, de la conception avec des maquettes jusqu’à la phase finale du polissage. Préparez-vous un avenir brillant dans une école de prestige !